Soutenance de Lydie Lenne : Humanicité, de l’utopie à l’hétérotopie.

Nous sommes très fiers de vous partager l’évènement scientifique du jour pour notre équipe : Lydie Lenne, collaboratrice d’HADéPaS durant plusieurs années, a brillament soutenu ce 17 octobre sa thèse de doctorat en Sciences de l’Information et de la Communication (SIC) !

L’affiche est ici : affiche thèse lydie lenne

Cette thèse a été réalisée au sein d’HADéPaS, avec pour co-directrice Agnès d’Arripe, docteure et Maitre de Conférence en SIC.

Bravo à Lydie !

Humanicité, de l’utopie à l’hétérotopie. Recherche en Information-Communication accompagnant un projet d’innovation urbaine.

Jury composé de :

  • Olivier CHANTRAINE, Professeur à l’Université Lille 3, GERIICO (directeur)
  • Agnès D’ARRIPE, Maître de conférence à l’Université Catholique de Lille, HADéPaS (co-directrice)
  • Patrice DE LA BROISE, Professeur à l’Université Lille 3, GERIICO
  • Joëlle LE MAREC, Professeur à l’Université Paris 4 Sorbonne, GRIPIC
  • Manuel ZACKLAD, Professeur au Conservatoire National des Arts et Métiers, DICEN-IDF

Résumé de la thèse : Humanicité est un nouveau quartier, né à l’initiative de l’Université Catholique de Lille qui, à travers ce projet urbain, a souhaité élargir et diversifier ses activités sanitaires et médicosociales. Il s’agit de créer un lieu empreint de mixité où sont présents tous les représentants de la société dans leur diversité y compris les personnes ayant un handicap. Ce projet utopique comporte également le souhait de co-construire avec toutes les parties prenantes, des innovations suscitées par les questions qui se posent dans ce nouveau lieu de vie. Pour en accompagner l’émergence, mais aussi organiser la participation des habitants et usagers, l’ensemble du quartier est le lieu d’un Living Lab. Cette utopie, forme de projection d’une autre société meilleure et plus juste, cherche à être traduite dans la réalité. Nous postulons, à la suite d’auteurs comme Ricoeur, qu’elle est fondamentalement réalisable et pour se faire elle entre dans un processus de traduction, elle mobilise des objets, se transmet à travers la multiplication des interactions, jusqu’à se confronter, dans sa matérialisation, à la réalité. En devenant réelle, cette utopie donne naissance à une hétérotopie Humanicité, un « contre-emplacement », qui met au jour les représentations et appropriations de l’espace. Il s’agit dans ce travail de recherche et grâce à ce terrain particulier, de comprendre le processus par lequel un projet innovant d’urbanisme devient le projet des habitants, des intervenants et partenaires qui ont et auront à le vivre.

Une réflexion sur “Soutenance de Lydie Lenne : Humanicité, de l’utopie à l’hétérotopie.

Répondre à Lydie Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.